La chaine des Pyrénées vue du camping naturiste le Ventous La chaine des Pyrénées vue du camping naturiste le Ventous La chaine des Pyrénées vue du camping naturiste le Ventous La chaine des Pyrénées vue du camping naturiste le Ventous La chaine des Pyrénées vue du camping naturiste le Ventous La chaine des Pyrénées vue du camping naturiste le Ventous La chaine des Pyrénées vue du camping naturiste le Ventous La chaine des Pyrénées vue du camping naturiste le Ventous La chaine des Pyrénées vue du camping naturiste le Ventous La chaine des Pyrénées vue du camping naturiste le Ventous La chaine des Pyrénées vue du camping naturiste le Ventous La chaine des Pyrénées vue du camping naturiste le Ventous

CENTRE DE VIE NATURISTE LE VENTOUS
CAMPING RURAL

Naturisme et jardinage...

Jardin Traditionnel

Nous revoilà au point de départ...le jardin traditionnel. Pourquoi traditionnel ? Parce qu'il retrouve les modes de culture que l'on pratiquait il n'y a pas si longtemps. Fumier pour tout engrais, paillage du sol et désherbage à la main. Les graines, elles, sont issues de l'agriculture « bio », c'est à dire contrôlée par un organisme de certification. Au Ventous, pas d'organisme de certification...mais une agriculture sans produits intrants « chimiques ». Tout le monde pourra vérifier !

2013 voit le retour du Ventous vers ce qu'il était à l'origine, lorsque Pierrette et Dominique s'y sont installés : d'abord un jardin. Le camping en lui-même n'est venu qu'après.
Donc, un jardin...facile à dire, plus difficile à réaliser !
Tout est à reprendre, la terre est bonne, mais la nature a repris ses droits ! Passer de 500m² cultivés à 2000m² ne se fait pas tout seul, mais cela en vaut la peine.
Cette année, outre les traditionnelles tomates, courgettes, haricots verts et pomme de terre, nous espérons pouvoir présenter un panel beaucoup plus large : salades, carottes, fenouil, radis, petits pois pour les juillettistes, et, avec un peu de chance, aubergines et poivrons... Les fruits tels que fraises,framboises ou mûres cultivées...se feront attendre encore 1 an.
Bien sûr, des confitures faites à partir des fruits du jardin (kiwis, abricots, pommes) ou à partir des cueillettes de fruits sauvages (mûres, baies de sureau) seront aussi élaborées sur place.
Et pour les plus courageux...désherbage garanti !